Skip to content

Expertise : Édition papier et numérique, ePUB, livre en réseau, XML, Html, TEI, formats ouverts, bases de connaissance, métadonnées, protocoles d’échange de données, économie du livre numérique, aspects juridiques, logiciel libre.

Pour tout contact veuillez laisser un commentaire sur quelque page que ce soit.

Articles, projets, conférences.

Parutions 2014 :

Auteur des entrées « Édition » et « Curation »

Divina Frau-Meigs et Alain Kiyindou (dir.), Diversité culturelle à l’ère du numérique. Glossaire critique, Paris, La Documentation française, 2014, 332 pages. ISBN : 978-2-11-009406-3
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ouvrages/9782110094063-diversite-culturelle-a-l-ere-du-numerique

Glossaire regroupant de nombreux auteurs : voir sommaire


 

Chloé Girard, Le réseau et ses outils comme lieu de raffinement du livre. Revue Sciences/Lettres, 2014, Éditions Rue d’Ulm, Paris.
http://rsl.revues.org/529

 

Sommaire du numéro :

 

___________________
Rennes, 27-31 août 2012 :

Participation à la rédaction collaborative, en cinq jours (booksprint), du manuel sous licence libre Créer un epub

http://fr.flossmanuals.net/creer-un-epub/

Un projet à l’initiative de et soutenu par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) (www.francophonie.org) en partenariat avec l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (www.alliance-editeurs.org)  et l’école de formation Activ Design (www.activdesign.eu).

Cet ouvrage s’adresse principalement aux éditeurs indépendants et aux professionnels de la mise en page souhaitant s’initier à la création de livres au format E-pub. L’objectif est de les accompagner pratiquement dans la création de ce type de documents numériques à l’aide de logiciels libres, jusqu’à une certaine familiarité avec les éléments de code qui permettront d’en affiner la qualité et le contenu.

Afin de répondre précisément aux enjeux actuels soulevés par le livre électronique et le format epub en particulier, ce livre a été structuré en cinq sections :

  • Créer un epub se consacre à la méthode, comme aux limites, de la réalisation d’un epub de la façon la plus automatique possible, c’est-à-dire sans avoir à manipuler le code des fichiers ;
  • Enrichir son epub conduit doucement le lecteur vers l’acquisition des connaissances afin de profiter pleinement des nombreuses possibilités offertes par le format EPUB et de contourner les limitations de certains logiciels en éditant directement le code. De nombreuses astuces sont également développées au fil des chapitres afin d’ajouter des images, des vidéos, de la musique ou d’incorporer une fonte ;
  • Contrôler ses fichiers est consacré aux nombreuses vérifications à réaliser à la fin de la création du livre électronique afin d’en éprouver la qualité et l’interopérabilité ;
  • Annexes. Cette dernière section dresse la liste les références utilisées pour l’écriture de ce livre, et apporte des précisions précieuses pour sa compréhension au travers d’un glossaire et de l’exposé du schéma de métadonnées de Dublin Core et les spécifications de l’EPUB 3.

Ce manuel n’est pas clos. Il peut être augmenté, mis à jour et/ou corrigé en vous rendant à l’adresse http://fr.flossmanuals.net/ecrire/list-books/

____________________

En cours : un long texte de réflexion sur l’édition numérique, le raffinement de l’ordre du discours et le développement d’outils informatiques dédiés (reseau_discours_05_2011), dont les différentes thématiques seront plus amplement explorées au sein du groupe de recherche « Culture, édition et numérique » de la revue et espace de recherche et de diffusion Implications philosophiques.

Texte sous licence libre – paternité – pas de commercialisation.

____________________

Biennale du numérique, Enssib Lyon, octobre 2011.

Titre : Dialogue entre les acteurs de la chaîne du livre et les informaticiens qui créent leurs outils

http://biennale-du-numerique.enssib.fr/interventions/dialogue-entre-les-acteurs-de-la-chaine-du-livre-et-les-informaticiens-qui-creent-leurs-outils

____________________

Publication livre. Mai 2011.

Titre : Solutions de publication automatisées. Pour l’industrie, l’édition, le commerce, la communication d’entreprise

Auteurs : Jean-Philippe MOREUX, Bernard DESGRAUPES, Richard LOUBÉJAC, Étienne NAU, Bertrand SOUBEYRAND, Albane DE BOISGROLLIER, Chloé GIRARD, Louis MARLE

Vuibert 2011, 272 pages. ISBN : 978-2-311-00361-1

http://www.vuibert.fr/ouvrage-9782311003611-solutions-de-publication-automatisees.html

____________________

Labo de l’édition, BookCamp Paris, 4ème édition, septembre 2011.

Organisation d’un atelier intitulé : Fabrication mutualisée d’outils libres pour les métiers de l’édition

http://barcamp.org/w/page/40854165/BookCampParis4

____________________

Linux Pratique, mai/juin 2011.

Article papier. Entrevue : La Poule ou l’Œuf, pour l’édition professionnelle de livres papier et électroniques. Rubrique Bureautique et Entreprise

____________________

ENS, Paris, vendredi 29 avril 2011.

Intitulée Pratiques lettrées contemporaines: entre terrain et théorie, cette conférence prend place dans le séminaire de recherche Atelier Internet fondé par Eric Guichard (ENS, ENSSIB, CIPH).

Le thème 2011 de cet atelier est “l’internet et l’écriture” et nous y évoquerons en qualité de “travailleurs du web” notre expérience comme penseurs et fabricants d’un outil web destiné à un ordre de discours spécifique : le livre.

Comment la textualité web informe (au sens de “transforme et est transformée par”) notre textualité disons “classique”, mais surtout pour quoi ? Pour quoi au sens de “à quelle fin”. Les transformations de la textualité dans le web ne sont pas induites par des interactions incontrôlées. Nous construisons et orientons chacun de ces outils. Nous façonnons l’avenir du texte et l’exploitation des savoirs. Les outils d’écriture se complexifient car la lecture se complexifie : lecture par des humains aussi bien que par des machines, différents rendus, différentes requêtes, multiplication des sémantiques.

Ce faisant nous retravaillons l’ordre des discours dans ce qu’il est lié aux outils. Ceux-ci se raffinent. Et l’ordre des discours avec eux. Derrière l’écran faussement plat la profondeur de champ est immense.

A nous donc, parmi d’autres sur ce terrain, de rendre de compte de notre expérience de “sujets parlants” de la textualité web et de revoir à l’aune de cette expérience les procédures de l’ordre des discours décrites par Foucault.

http://barthes.ens.fr/atelier/

____________________

Participation à l’étude d’Octavio Kulesz L’édition numérique dans les pays en développement, Février 2011.

http://alliance-lab.org/etude/?lang=fr

____________________

Rencontres sur l’édition numérique, Ouagadougou, 18-21 décembre 2010.

Invitée par l’Organisation internationale de la francophonie et l’Alliance internationale des éditeurs indépendants.

Formation de maquettiste aux outils libres de graphisme et à la notion de chaîne éditoriale et participation aux Rencontres à titre de conseil.

____________________

 Technofutur TIC, Centre de compétence technologies de l’information et de la communication. Gosselies (Belgique). Journées du livre numérique, 29 septembre 2010

Participation à la table ronde « Le numérique, vecteur de nouvelles pratiques d’écritures »

http://www.technofuturtic.be/code/fr/detail.asp?ID=962

____________________

Et de nombreuses interventions et présentations au cours d’évènements liés au logiciel libre ou à l’édition.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s